• Menu
  • Menu
Hopital privé au Portugal

La santé au Portugal

La santé au Portugal

 

Introduction:

 

La question de la santé au Portugal, est celle qui ressort parmi les premières dans les questions que l’on se pose avant de sauter le grand pas. Il est vrai qu’il est important de se renseigner sur la qualité des soins de santé d’un Pays avant de s’y installer. Et d’autant plus quand on est retraité(s) et donc d’un certain âge… Saviez-vous que le système de santé Portugais a été classé 12ème mondial par l’organisation mondiale de la santé? Plutôt rassurant non? Saviez-vous également que vous pourrez bénéficier des soins de santé dans les réseaux d’hôpitaux publics grâces à vos cotisations d’assurance maladie Française? Encore un bon point! Saviez-vous également qu’il existe un réseau d’hôpitaux privés pour une prise en charge encore meilleure que dans le public et plus rapide? Avec tout ça, même les plus frileux devraient être convaincus.

 

1) Le réseau d’hôpitaux publics

 

Les hôpitaux publics (ou “centres de saùde”), vous seront accessibles une fois résident Portugais après régularisation de quelques démarches administratives. Vous y accéderez sans aucun frais supplémentaires que votre cotisation d’assurance maladie Française.

 

Pour information, un pensionné d’un régime français de retraite résidant dans un pays de l’EEE ou en Suisse, relève en principe de l’organisme de sécurité sociale de son pays de résidence. Après quelques démarches administratives, les soins médicaux sont pris en charge selon la législation et les formalités en vigueur dans le pays de résidence. En cas de séjours temporaires en France, les éventuels frais médicaux (programmés ou non) sont pris en charge par l’institution française compétente selon le régime de retraite (régime général de Sécurité sociale, Caisse militaire, Caisse agricole…).

Ouverture des droits:

Tous les citoyens portugais ainsi que les ressortissants d’autres États membres de l’Union européenne, des États de l’Espace économique européen et de la Suisse, les ressortissants d’un pays tiers résidant en UE, les apatrides ou les réfugiés résidant surle territoire d’un État membre, qui sont ou ont été soumis à la législation de sécurité sociale d’un ou de plusieurs États membres, ainsi que les membres de leur famille et leurs survivants, peuvent bénéficier des soins de santé. Aucune période minimale de résidence n’est requise. Les prestations de soins de santé sont accordées pendant la durée de la maladie, sans limite de temps.

Commission Européenne

Modalités d’accès

L’accès aux centres de soins repose essentiellement sur des critères géographiques. D’une manière générale, les soins de santé sont fournis par les centres de santé (centros de saúde) et leurs antennes locales. Si vous avez besoin d’un rendez-vous avec un médecin spécialiste exerçant en milieu hospitalier, il vous sera donné dans les 72 heures. En cas d’urgence, le malade peut aller au service de soins permanents (Serviço de Atendimento Permanente, SAP) le plus proche ou à l’hôpital. Lorsque le délai d’attente pour l’admission dans un hôpital excède trois mois, le malade a le droit de se rendre à une clinique privée conventionnée par le Ministère de la santé. Il faut payer une quote-part fixe (ticket modérateur) du coût de la plupart des soins médicaux, notamment pour chaque consultation (centres de santé et hôpitaux) et chaque examen diagnostique supplémentaire. Les autres frais seront pris en charge par le service de santé.

Commission Européenne

2) Le réseau d’hôpitaux privés

Vous pouvez faire le choix de vous faire soigner dans le privé. Cette fois-ci les soins seront à votre charge et peuvent vite atteindre des sommes… Astronomiques!

Alors il est préférable si vous faites le choix de vous faire soigner dans le privé de souscrire à la CFE et à une complémentaire santé.

Une fois au Portugal et résident Portugais, vous serez pris en charge selon les mêmes conditions et taux de prise en charge que les Portugais.

Qu’est-ce que la CFE?

 

La CFE: la caisse des Français de l’étranger. Elle vous permettra en l’échange d’une cotisation d’être pris en charge aux taux de la sécurité sociale Française pour vos soins de santé au Portugal. Vous pouvez adhérer à la CFE dès lors que vous êtes de nationalité française et que vous résidez à l’étranger. Vous pouvez obtenir un remboursement complémentaire en souscrivant une assurance auprès d’une complémentaire santé. Pour information, un pensionné d’un régime français de retraite résidant dans un pays de l’EEE ou en Suisse, relève en principe de l’organisme de sécurité sociale de son pays de résidence (en l’occurence au Portugal).

La CFE a été réformée depuis Janvier 2019, ci après les principaux éléments de la réforme:

L’Assemblée Nationale a adopté mercredi 12 décembre le projet de loi portant réforme de la CFE dans les mêmes termes que le Sénat.

La loi promulguée permet à la CFE de mettre en œuvre dans les prochaines semaines des réformes importantes en faveur de ses clients actuels et à venir.

Dès le 8 janvier 2019, pour les adhésions des clients individuels prenant effet à compter du 1er février 2019, les tarifs, plus avantageux pour la plupart des clients seront forfaitaires et dépendront de l’âge du titulaire du contrat et de la composition de la famille (contrat solo ou famille).

Cette réforme s’accompagne d’avantages valables pour l’ensemble des clients ou futurs clients, collectifs ou individuels :

  • La rétroactivité des cotisations, due en cas d’adhésion tardive après le départ de France est définitivement supprimée.
  • L’option « soin France » couvrant les soins en France de 3 à 6 mois sera désormais incluse dans le tarif de base.
  • Les conjoints actifs, français ou non, pourront être couverts dans le cadre d’un contrat famille

A compter du 8 janvier 2019, la CFE commercialisera quatre produits :

  • MondExpat Santé couvre tous les frais de santé dans le monde, y compris en France, des expatriés.
  • JeunExpat Santé en est la déclinaison pour les moins de 30 ans.
  • RetraitExpat Santé couvre tous les frais de santé, à l’étranger, des retraités du système de retraite français expatriés dont les soins en France sont pris en charge par la Sécurité sociale.
  • FrancExpat Santé couvre tous les frais de santé, réalisés uniquement en France, lors de séjours temporaires, des expatriés.

 

Les cotisations:

Rendez-vous le 8 janvier 2019 sur le nouveau site internet cfe: cfe.fr

À savoir: La souscription doit se faire avant le départ. Une fois installés, si vous souhaitez souscrire à la CFE, vous aurez beaucoup plus de difficultés à y adhérer. Alors réfléchissez-y avant de partir.

Les complémentaires santé:

 

Le choix de souscrire à une complémentaire santé n’est pas obligatoire et libre à chacun. Si vous souhaitez souscrire une complémentaire santé renseignez vous bien sur les soins pris en charge et les cotisations. Parfois les options proposées par les complémentaires sont déjà prises en charge par votre couverture de base et donc inutiles. Assurez vous de souscrire pour les bonnes raisons. Faire le choix de se faire soigner dans les réseaux d’hôpitaux privés par exemple en est une. Le rapatriement en France en cas de problème grave peut être pris en charge également par la complémentaire. (Les assurances de cartes bleues peuvent elles aussi le prévoir. Mais attention pas lors d’un délai de séjour de plus de 3 mois hors du Pays dans lequel on veut se faire rapatrier).

Si vous choisissez de souscrire à la CFE, assurez vous également que votre mutuelle est compatible avec la CFE… En moyenne le coût d’une complémentaire avoisine les 100/150€ par mois. Les prix peuvent varier en fonction de votre âge et de votre état de santé